Tag: Diplomatie culturelle

Le Canada brille par ses artistes

Canadian_Embassy_Hong-Kong

Ione Thorkelsson, “Arboreal fragments” 2004, verre coulé, sections d’arbres, laiton, éclairage, HONG-KONG

Lors de mon passage à l’ambassade du Canada à Hong Kong, telle fut ma surprise de découvrir une oeuvre de Ione Thorkelsson, sculpteure sur verre originaire du Manitoba, pièce maîtresse au cœur de la salle de réunion. Mon interlocuteur, un Chinois, entama la discussion en commentant l’oeuvre. Il n’en fallait pas plus pour que notre relation d’affaires aille de l’avant.

Je sais que la culture joue un rôle capital dans l’affirmation et l’appréciation de nos identités et qu’elle est un caractère fondamental de notre nation au sein de la communauté internationale. À cette occasion, elle participait à la diplomatie canadienne.

Le rôle de la culture dans la diplomatie canadienne

L’Institute for cultural diplomacy définit la diplomatie culturelle comme « une approche qui utilise l’échange des idées, des valeurs, des traditions et d’autres aspects de la culture ou de l’identité, soit pour renforcer les relations, accroître la coopération socio-culturelle ou promouvoir les intérêts nationaux.»

En 1995, le document de politique étrangère Le Canada dans le monde identifiait les valeurs et la culture canadiennes comme le « troisième pilier », de même importance que les deux premiers piliers, soit la croissance économique et la paix, et la sécurité internationales. Dix ans plus tard, la nouvelle politique étrangère du Canada  Fierté et influence: notre rôle dans le monde fera malheureusement disparaître ce troisième pilier.

Pourtant, sur les marchés étrangers, les arts et la culture continuent de jouer un rôle prépondérant dans les stratégies diplomatiques dans la majorité des pays. On voit là l’opportunité de dire au monde entier qui nous sommes et de créer une image positive de notre pays.

“La diplomatie culturelle, c’est l’utilisation d’expressions créatives, l’échange d’idées et d’information et de personnes pour favoriser la compréhension mutuelle» affirmait Cynthia P. Schneider dans Cultural Diplomacy: Hard to Define, but You’d Know It If You Saw It, Brown Journal of World Affairs vol. XIII

Nos artistes à l’étranger

canada-artist-embassy

Marianne Nicolson (artiste Kwakwaka’wakw, Victoria) “A Precarious State” 2013, panneaux de verre sculpté, 200 x 1201 cm, AMMAN

« Il n’y a pas de grande cité internationale où un artiste ou un organisme d’ici n’ait été acclamé, pas plus qu’il se ne trouve de régions sur la planète culturelle où l’on ne peut pas s’imprégner d’œuvres de nos concepteurs ou de nos produits culturels. Notre pays est indéniablement un terreau des plus fertiles pour les arts. » écrivions-nous dans le Diagnostic sur le rayonnement international de Montréal, Montréal métropole culturelle (ArtExpert, 2010).

« La culture c’est notre image, nos valeurs et notre identité, nous explique Dan Sharp, conservateur de la Collection des arts visuels aux Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD). Le ministère a pour politique d’acquérir des œuvres provenant de toutes les régions du Canada en vue de mettre en évidence les différents patrimoines culturels et linguistiques du pays. »

canada-artiste-ambassade

Janet Werner (b.1959, Winnipeg), « Girl with Green Collar », 2002, huile sur toile, 208.8 x 173.2 cm et « Girl with Tongue Out/Sassy », 2002, huile sur toile, 208.8 x 173.2 cm, BERLIN

En 2015, la collection du MAECD est constituée de 6200 œuvres d’art originales réalisées par près de 4000 artistes de la relève ou dont la carrière est bien entamée. 80% de cette collection est exposé dans 111 grandes cités à travers le réseau des Ambassades, des consulats, des Hauts commissariats ainsi que les résidences officielles. Ces œuvres ne sont exposées que dans des endroits publics ou dans les aires d’accueil des chancelleries ou des résidences officielles. Parmi les nombreux pays où l’art canadien est exposé, il y a la Chine, l’Inde, la Russie, l’Allemagne, la France, l’Italie, le Royaume-­Uni, les États-­Unis, le Japon, le Mexique ou le Brésil.

L’impact pour le pays est remarquable: la collection d’œuvres d’art communique l’image d’excellence du Canada tant dans le domaine des arts qu’en général. Les artistes dont les œuvres sont exposées font l’objet de conversations lors des échanges de haut niveau, au sommet des grandes idées partagées entre deux pays.

Merci à Rachael Maxell, pour son inspiration dans La place des arts et de la culture dans la politique étrangère du Canada, Conférence canadienne des arts, 2008.